30 septembre 2022

Empreinte Magazine

Votre magazine de proximité pour une visibilité tous azimuts.

Accueil » La RDC pas vraiment absente à la CAN, retour sur le parcours des léopards.
Léopards contre Madagascar à Kinshasa

Léopards contre Madagascar à Kinshasa

La RDC pas vraiment absente à la CAN, retour sur le parcours des léopards.

 

L’élimination des Léopards aie été mal digérée en République démocratique du Congo, une plainte contre le Gabon avait été déposer pour tenter d’aller au Cameroun.

A la Fédération Congolaise de Football Association ce n’était pas encore fini. Malgré l’élimination sur le terrain, la RDC pouvait toujours espérer en la qualification. Mais cette fois pas sur tapis vert. La raison, un dossier parti d’une rumeur au lendemain de la défaite (0-3) de la RDC contre le Gabon selon laquelle les Gabonais auraient utilisé un joueur irrégulièrement affilié.  Cette rumeur sera finalement confirmée le mardi 27 avril par le secrétaire de la FECOFA. Intervenant sur les ondes de Radio Okapi, Belge Situatala va révéler que la Fédération congolaise a déposé un dossier massue à la Confédération Africaine de Football en date du 14 avril, dossier dans lequel elle dénonce l’identité du joueur Gabonais Guélord Kanga confirmant sa nationalité congolaise.

D’après le secrétaire général de la FECOFA, Né Kiaku Kiaku Kiangana à Kinshasa avec la nationalité congolaise, cet athlète est devenu Gabonais par la suite avec une autre identité (Guelord Kanga). Cette double identité constitue donc une flagrance au niveau des textes qui réglementent la Coupe d’Afrique des Nations (2019) de la CAF au Chapitre 20, intitulé « fraude-falsification-erreur administrative » qui stipule dans l’article 45 : « Si la CAF apprend, quelle que soit la source qu’une fraude ou falsification accomplies par quelque moyen et/ou support que ce soit a été commise par une ou plusieurs équipe (s) ou nation (s), une enquête sera ouverte ». Et l’article 46 renchérit : « Au cas où les faits incriminés seraient avérés, l’association nationale reconnue coupable sera suspendue de participation aux deux éditions suivantes de la CAN. »

Ainsi, se référant aux textes de la CAF, ce problème administratif pouvait bien couter la qualification aux panthères du Gabon en faveur des Léopards de la RDC. Malheureusement pour la FECOFA, sa plainte sera rejetée purement et simplement un mois plus tard par le jury disciplinaire de la CAF pour faute de preuves nécessaires pouvant attester la nationalité congolaise du joueur Guelord Kanga. Pire encore la requête RD Congolaise en appel de ce dossier sera aussi rejetée en juillet 2021. Et c’est la fin de tous les espoirs. La RDC ne sera pas à la CAN.

La RDC pas vraiment absente à la CAN

Toutefois, il faut dire que si les Léopards ne seront pas à la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, la RDC sera présente à travers ses arbitres Jean-Jacques Ndala et Olivier Safari selectionnés pour officier quelques matchs de la compétition. Le pays de Lumumba sera également représenté par son Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo invité par le président de la CAF Patrick Mosepe à la cérémonie d’ouverture de la compétition en sa qualité de Président en exercice de l’Union Africaine.

Par ailleurs, après l’échec de la CAN, l’équipe nationale A de la RDC dirigée actuellement par le sélectionneur argentin Hector Cuper peut rêver de disputer la phase finale de la Coupe du Monde Qatar 2022. Les Léopards ont obtenu leur billet qualificatif pour les barrages et n’attendent que de connaitre l’identité de leur adversaire à cette étape de la compétition. Le tirage au sort est prévu fin Janvier 2022 au Cameroun. La RDC pourrait croiser le Sénégal, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie ou encore le Nigéria.

Par Richard MUTETA.